Accueil

04.09.15: l'ASVI écrit à Pierre Maudet, Conseiller d'Etat en charge de la sécurité à Genève 

L’enquête de la Tribune de Genève relative aux manœuvres djihadistes de la plus grande mosquée de Suisse romande nous a incités à faire part de nos inquiétudes à Pierre Maudet.      

                                                                                                                                                                                                                 Genève, le 4 septembre 2015

Monsieur le Conseiller d’Etat,

Les révélations de la Tribune de Genève du 28 août à propos de la grande mosquée de Genève nous inquiètent vivement. Nous souhaitons par ces lignes vous faire part de quelques réflexions et vous exprimer quelques interrogations.

Durant des décennies, ce sont des comportements obscurantistes qui heurtaient une partie de la population. Aujourd’hui, ce sont des vies qui sont en jeu, des meurtres commis avec une barbarie inouïe au Moyen Orient auxquels participent des jeunes gens d’ici, jeunes gens qui sont susceptibles de revenir dans l’idée de commettre d’autres massacres. L’alerte est montée de plusieurs crans.

Quel est le rôle des mosquées dans ce qui arrive ?

Lire le document en entier

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

09.09.15 : réponse du Conseiller d'Etat

                                                                                                                                                           Genève, le 9 septembre 2015

Concerne : Préoccupations liées à l'islam à Genève et en Suisse

Madame la Présidente,
Votre lettre du 4 courant, par laquelle vous me faites part de vos nombreuses réflexions et interrogations à propos de l'islam à Genève et en Suisse, m'est bien parvenue et je vous en remercie.
Vous comprendrez bien qu'en qualité d'autorité soumise à un devoir de réserve, je ne puisse m'exprimer sur chacun des éléments contenus dans votre missive.
Ce que je suis en mesure de vous affirmer très clairement, en revanche, c'est que... 

Lire le document en entier

mises à jour

La pétition "Pour des colloques critiques envers l’islam et ses activistes" a été remise à ses destinataires

Lancée par l’ASVI, elle a connu un beau succès, près de 800 signatures. Le 10 octobre nous l’avons envoyée à ses destinataires, Martine Brunschwig Graf, présidente de la Commission fédérale contre le racisme et Hansjörg Schmid, directeur du Centre suisse islam et société.

Rappel: nous demandons à la CFR et au CSIS d’organiser des débats contradictoires où les intervenants n’aient pas tous le même avis. C’est ce qui s’est passé le 11 Septembre à l’université de Fribourg sur le thème "L’hostilité envers les musulmans". La quinzaine d’intervenants était unanime. Ce n’est digne ni d’une université, ni d’institutions qui affirment vouloir organiser des débats publics sur ces questions.

La presse a été informée par un communiqué. Si vous voyez une allusion à notre initiative, dites-le-nous!

Dès que la CFR et le CSIS nous aurons répondu, vous en serez informés.

La pétition du Tessinois Giorgio Ghiringhelli, "Il faut interdire les mouvements islamistes", a été remise à la Confédération le 29 septembre avec près de 1500 signatures.

"Si l’on veut arrêter que la propagation du terrorisme et le fanatisme religieux essaiment en Suisse, une interdiction de résidence devrait être adoptée en urgence pour empêcher que ces mouvements extrémistes, qui profitent de la liberté religieuse, puissent continuer de répandre cette idéologie politico-religieuse totalitaire et antidémocratique."

En savoir plus sur Change.org