Accueil

Action d’Alain Jean-Mairet: résumé et projets

Alain Jean-Mairet poursuit son action de dénonciation des caractéristiques toxiques du culte musulman. Il utilise les recueils d’exégèses de Sami Aldeeb.

Après la « fatiha » (prière qui rejette les juifs et les chrétiens), il a passé à la « zakat » avec un ouvrage qu’il prévoit d’envoyer à tous les députés dans quelques mois. Le mode de distribution de la « taqiya », la dissimulation, n’est pas arrêté.

Mireille Vallette a rédigé un résumé des ouvrages consacrés à l’aumône et à la dissimulation.

Sami Aldeeb prépare deux autres livrets, l’un sur le jihad, l’autre sur la « jizya », l’impôt infligé aux chrétiens et aux juifs, qu’ils doivent payer dans l’humiliation, selon le Coran.  Voici le résumé de cette vaste entreprise à la mi-janvier établi par l’auteur. (http://precaution.ch/pdf/action.pdf)

 

Projet d'interdiction du culte musulman (en Suisse)
pour incitation à la haine et financement de la corruption et du terrorisme

État au 14 janvier 2016

D’abord, dénonciation est adressée au procureur général de chaque canton (sauf Tessin) abritant au moins une mosquée officielle. Si le procureur refuse d’instruire (cas normal), le dossier est transmis aux députés du canton concerné, avec prière de légiférer en conséquence.

Une telle action porte sur la prière, une autre sur le financement de la corruption et du terrorisme. Chacune d’elle est fondée sur la traduction et la présentation de toutes les exégèses disponibles des versets coraniques concernés.

Les recueils d’exégèses sur la prière et le financement du terrorisme par le culte sont complétés par d’autres recueils visant à consolider la démonstration. Il s’agit d’ouvrages sur la taqiya, la permission de mentir sur sa religion et de conclure de fausses alliances lorsque les non-musulmans dominent militairement, et sur la «liberté» de religion dans l’islam («Nulle contrainte en religion»). Un dernier livret, en cours de réalisation, traitera du jihad offensif. Tous les livrets sont disponibles sur Amazon, et peuvent être téléchargés gratuitement sur le site de l’auteur, Sami Aldeeb Abu-Sahlieh.

Le tableau suivant met en lien tous les documents officiels du projet:

Action «Fatiha» Action «Zakat»
Canton
Dénonciation
Réponse du procureur Envoi aux députés
Dénonciation
Réponse du procureur Envoi aux députés
GE 9.4.15 12.4.15 9.6.15 15.12.15
VD 13.4.15 30.4.15 21.6.15 6.1.16
FR 13.4.15 29.5.15 13.7.15 7.1.16 13.1.16
VS 13.4.15 13.7.15 11.8.15 8.1.16
NE 20.4.15 30.4.15 22.8.15 11.1.16 13.1.16
BE 20.4.15 25.9.15 9.12.15 14.1.16
ZH 24.4.15 10.9.15 2.11.15
BS 30.4.15
BL 30.4.15
SO 5.5.15 6.5.15 5.10.15
AG 11.5.15 9.9.15 17.11.15
GR 14.5.15 27.8.15 12.10.15
SH 20.5.15 22.5.15 8.9.15
TG 20.5.15
AI 22.5.15
SG 27.5.15 31.7.15 21.9.15
GL 29.5.15
UR 29.5.15
SZ 1.6.15
ZG 1.6.15
LU 1.6.15 19.8.15 2.12.15
CH* 14.1.16

*Le procureur général du canton de Neuchâtel ayant estimé que l’enquête sur la corruption et le financement du terrorisme incombe à la Confédération, une dénonciation a été adressée le 14 janvier 2016 au Ministère public de la Confédération à Berne.

Contact:@AlainJeanMairet

mises à jour

La pétition "Pour des colloques critiques envers l’islam et ses activistes" a été remise à ses destinataires

Lancée par l’ASVI, elle a connu un beau succès, près de 800 signatures. Le 10 octobre nous l’avons envoyée à ses destinataires, Martine Brunschwig Graf, présidente de la Commission fédérale contre le racisme et Hansjörg Schmid, directeur du Centre suisse islam et société.

Rappel: nous demandons à la CFR et au CSIS d’organiser des débats contradictoires où les intervenants n’aient pas tous le même avis. C’est ce qui s’est passé le 11 Septembre à l’université de Fribourg sur le thème "L’hostilité envers les musulmans". La quinzaine d’intervenants était unanime. Ce n’est digne ni d’une université, ni d’institutions qui affirment vouloir organiser des débats publics sur ces questions.

La presse a été informée par un communiqué. Si vous voyez une allusion à notre initiative, dites-le-nous!

Dès que la CFR et le CSIS nous aurons répondu, vous en serez informés.

La pétition du Tessinois Giorgio Ghiringhelli, "Il faut interdire les mouvements islamistes", a été remise à la Confédération le 29 septembre avec près de 1500 signatures.

"Si l’on veut arrêter que la propagation du terrorisme et le fanatisme religieux essaiment en Suisse, une interdiction de résidence devrait être adoptée en urgence pour empêcher que ces mouvements extrémistes, qui profitent de la liberté religieuse, puissent continuer de répandre cette idéologie politico-religieuse totalitaire et antidémocratique."

En savoir plus sur Change.org