Accueil

Les autorités de Bâle-Ville ne veulent pas savoir ce que signifie le burkini

Dans sa lettre du 02.11.15, M. Howald nous indique qu’il se refuse à entrer en matière sur la signification du burkini et qu’il préfère se cantonner à ses aspects purement pratiques qui, d’après lui, en font une tenue de bain règlementaire.

Rappelons tout de même que ce que nous voyons dans le burkini n’est pas une interprétation partisane de l’ASVI, mais a été codifié par la doxa musulmane elle-même. Le burkini est une invention islamique et l’un des signes visibles et définitifs de la soumission de la femme à l’homme explicitement prescrite par les textes sacrés de l’islam.

M. Howald souhaiterait maintenir l’objet burkini dans une existence muette et fermée de banal costume de bain, à l’image de la vie des femmes qui ont eu le malheur de naître dans une famille musulmane. Mais le burkini est aussi un signifiant fatalement suggestif. Il est lourdement chargé de signifiés définis par le dogme islamique et que l’on peut synthétiser ainsi: toute femme le portant…

- … se désigne aux yeux de tous comme appartenant à uniquement une communauté, et donc comme inaccessible aux hommes non-musulmans,

- … reconnait que son corps exposé au regard masculin pose problème car il déclenche la concupiscence et incite aux amours interdits, à l’adultère, voire au viol,

- … accepte ostensiblement le contrôle social de sa communauté et apporte la preuve de sa pudeur et de son « sens des responsabilités » en recouvrant ses formes.  

Les injonctions de dissimuler constamment le corps féminin dans l’espace public relèvent d’une conception des rapports homme-femme foncièrement inégalitaire. Tolérées dans nos piscines ou ailleurs, elles bafouent le droit à l’émancipation que les femmes ont si difficilement conquis en Occident. 

Le renoncement à l’autonomie revendiqué par les baigneuses musulmanes ayant intériorisé l’ordre islamique de porter cet odieux vêtement ne change rien au fond du débat. Autoriser le burkini dans les piscines publiques au nom du soi-disant « vivre ensemble » n’est pas seulement une trahison de la cause des femmes. C’est également un pas de plus sur la funeste voie du reniement de nos valeurs humanistes et de l’islamisation de notre société.

Vous aussi, agissez !

Signez et faites signer l’initiative contre le niqab ("burqa")

Cette initiative s’adresse aux citoyens et citoyennes de nationalité suisse. Son but est l’interdiction au niveau fédéral de la burqa, du niqab et de tous les autres vêtements qui dissimulent le visage.

Vous pouvez télécharger les feuilles de signatures en cliquant sur ce lien :

http://interdiction-dissimuler-visage.ch/data/documents/unterschriftenbogen-fr.pdf

Vous pouvez commander par la poste des feuilles de signatures :

http://www.interdiction-dissimuler-visage.ch/signer/

Vous pouvez soutenir financièrement l’initiative :

http://www.interdiction-dissimuler-visage.ch/soutien/

Infos sur l’initiative : 
http://www.interdiction-dissimuler-visage.ch/

 

 

Avis d'ASVI

Espagne: colère, tristesse... et lassitude

Ces attentats, comme tant d'autres, comme celui d'Helsinki un jour plus tard, étaient prévisibles.

 Barcelone

 Lire la suite

 

À vous la parole

Un lecteur nous a envoyé ces quelques lignes que nous publions avec plaisir. Leur auteur sera le bienvenu s’il nous contacte.

 

Double standard: classique et exaspérant...

 

Une chrétienne qui veut que son mari se convertisse au christianisme est une intégriste

Une musulmane qui veut que son mari se convertisse à l’islam est une modérée

 

Un chrétien qui refuse que ses enfants quittent le christianisme est un extrémiste

Un musulman qui refuse que ses enfants quittent l’islam est un modéré

 

Un chrétien qui ne mange pas de viande le vendredi est un fondamentaliste

Un musulman qui ne mange pas de porc est un modéré

 

Un chrétien qui fait le carême est un grand pratiquant

Un musulman qui fait le ramadan est un modéré

 

Un chrétien qui ne veut être entouré que de chrétiens et vivre selon sa foi est un intégriste

Un musulman qui ne veut être entouré que de musulmans et vivre selon sa foi défend sa culture

 

Un chrétien qui insulte les juifs, les femmes et les homosexuels est un fasciste

Un musulman qui insulte les juifs, les femmes et les homosexuels fait de l’humour (Mehdi Meklat) ou de l’art (rap)

 

Un curé qui abuse d’une enfant de 9 ans est un salopard

Un imam qui abuse d’une enfant de 9 ans se comporte comme son prophète

 

Un journaliste qui défend les chrétiens est d’extrême-droite

Un journaliste qui défend les musulmans est un humaniste

 

Signé : un Genevois fatigué d’entendre toujours les mêmes âneries