Accueil

L'ASVI soutient la pétition contre le burkini dans les piscines publiques de Bâle-Ville

 

Le burkini est considéré par un très grand nombre de nos concitoyens, de même que par les féministes et démocrates de culture musulmane, comme un symbole de discrimination et d’oppression des femmes, et non pas comme l’expression d’une diversité culturelle acceptable. Il est destiné, comme le voile et les autres vêtements imposés aux femmes par la doxa musulmane, à dissimuler leur corps.

Couvrir ainsi les femmes, c’est les désigner comme source de vices dont il faudrait protéger les hommes, incapables de maîtriser leurs pulsions sexuelles.

Nous ne pouvons imaginer qu’un tel vêtement, totalement contraire à l’égalité entre hommes et femmes, soit autorisé dans des piscines publiques. L’admettre, c’est se soumettre à un précepte obscurantiste et discriminatoire.

Il en va du respect de l’article 8 de la Constitution fédérale traitant de l’égalité entre hommes et femmes.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Les Femmes UDC de Bâle-Ville ont lancé une pétition intitulée "gegen Ganzkörperbadeanzüge für Frauen in öffentlichen Badeanstalten des Kantons Basel-Stadt" (contre les costumes de bain pour femmes couvrant tout le corps dans les piscines publiques du canton de Bâle-Ville).

Pétition et formulaire de signatures à imprimer

La pétition peut être signée par toute personne majeure résidant en Suisse, indépendamment de son âge, de sa nationalité et de son domicile.

 

Texte de la pétition en français:

Pétition adressée au Conseil d'Etat et au Grand Conseil

"Contre les costumes de bain pour femmes couvrant tout le corps dans les piscines publiques du canton de Bâle-Ville"

Nous demandons au Conseil d'Etat et au Grand Conseil du Canton de Bâle-Ville d'adopter une ordonnance pour toutes les piscines publiques du canton de Bâle-Ville en s'appuyant sur le principe que seuls sont autorisés les costumes de bain usuels dans notre culture ainsi que les bikinis.

Les usagères des piscines doivent être informées de cette règle à l'entrée des établissements au moyen d'affiches illustrées. Toute personne ne respectant pas cette règle doit quitter l'établissement.

Les signataires soutiennent les demandes formulées ci-dessus.

Nom, prénom        Rue, code postal et commune          Signature

 

Le formulaire, complété en totalité ou en partie, est à renvoyer à:

SVP Frauen Basel-Stadt, Postfach, 4000 Basel

mises à jour

La pétition "Pour des colloques critiques envers l’islam et ses activistes" a été remise à ses destinataires

Lancée par l’ASVI, elle a connu un beau succès, près de 800 signatures. Le 10 octobre nous l’avons envoyée à ses destinataires, Martine Brunschwig Graf, présidente de la Commission fédérale contre le racisme et Hansjörg Schmid, directeur du Centre suisse islam et société.

Rappel: nous demandons à la CFR et au CSIS d’organiser des débats contradictoires où les intervenants n’aient pas tous le même avis. C’est ce qui s’est passé le 11 Septembre à l’université de Fribourg sur le thème "L’hostilité envers les musulmans". La quinzaine d’intervenants était unanime. Ce n’est digne ni d’une université, ni d’institutions qui affirment vouloir organiser des débats publics sur ces questions.

La presse a été informée par un communiqué. Si vous voyez une allusion à notre initiative, dites-le-nous!

Dès que la CFR et le CSIS nous aurons répondu, vous en serez informés.

La pétition du Tessinois Giorgio Ghiringhelli, "Il faut interdire les mouvements islamistes", a été remise à la Confédération le 29 septembre avec près de 1500 signatures.

"Si l’on veut arrêter que la propagation du terrorisme et le fanatisme religieux essaiment en Suisse, une interdiction de résidence devrait être adoptée en urgence pour empêcher que ces mouvements extrémistes, qui profitent de la liberté religieuse, puissent continuer de répandre cette idéologie politico-religieuse totalitaire et antidémocratique."

En savoir plus sur Change.org