Accueil

  

«Vous parlez "d'Islam modéré"? Cette expression est détestable, elle est une offense et une insulte à notre religion. Il n'existe pas d'Islam modéré et d'Islam immodéré. L'Islam est l'Islam, un point c'est tout

                                                                    (Recep Tayyip Erdogan)

 

Conférence-débat

Débat contradictoire entre Pierre Cassen et Majid Oukacha

L’ASVI a organisé le 3 novembre dernier un débat contradictoire entre Majid Oukacha et Pierre Cassen sur le thème « Comment lutter contre l’islamisation? ».

Le premier est un ex-musulman, auteur d’un remarquable livre intitulé «Il était une foi l’islam». Il a réalisé de multiples vidéos Youtube très critiques sur cette religion et ses prosélytes, dont certaines comptabilisent près de 60 000 vues. Il reçoit de nombreuses insultes et menaces de mort. Pierre Cassen est l’infatigable fondateur de Riposte laïque (RL), un site très populaire qui mène le même combat. Quelque 30 000 visiteurs s’y connectent chaque jour. Les journaux, chaines de radio et de télévision excluent nos deux orateurs du débat public.

Les solutions imaginées par l’un et par l’autre face à l’islamisation de la France diffèrent sensiblement et le débat a été d’excellente tenue, pour notre plus grand plaisir et celui du public invité.

 

Vidéos ci-contre: cliquer sur l'image pour voir la vidéo sur Youtube

Vidéos de la conférence-débat

L'intégralité de la conférence du 3 novembre 2016 avec son amélioré

 

Partie I: conférence à deux voix

 conferencedebatPCMO

 

Partie II: débat et réponses aux questions du public

 conferencedebatPCMO2

 

 

Vous aussi, agissez!

Vous pouvez agir en diffusant l'information

En 2016, l’ASVI a déjà organisé et co-organisé 6 récoltes de signatures en Suisse romande pour deux causes qui lui sont chères: proscription du voile des fillettes à l’école, interdiction de se dissimuler le visage derrière une burqa ou un niqab.

Sur le plan quantitatif, ces opérations ont été un succès:

- près d’un millier de signatures ont été récoltées,
- l’initiative valaisanne contre le voile à l’école a abouti,
- l’initiative anti-burqa est bien partie.

Cependant, ceux qui sont allés sur le terrain au contact de la population ont constaté avec inquiétude l’existence d’un fossé intergénérationnel quand il s’agit de se positionner sur la question des signes visibles de l’islam dans l’espace public. Lire la suite

 

Infos sur l’initiative contre la burqa ici

Feuilles de signatures à télécharger ici

Feuilles de signatures à commander par la poste ici

Pour un soutien financier à l’initiative ici

Avis d'ASVI

Bains de la Gruyère: un exemple de l’islamisation rampante favorisée par les autorités

L’acceptation par les Bains de la Gruyère à Charmey (FR) de tenues de bain islamiques pour femmes est une nouvelle preuve concrète de l’acquiescement de la Suisse institutionnelle à l’imposition de mœurs musulmanes inacceptables dans notre société, et ce malgré la forte opposition de la population.

Le règlement officiel des Bains, tel qu’il apparaissait encore sur leur site le 13 novembre, indiquait pourtant clairement que les maillots descendant plus bas que le genou n’étaient pas autorisés. Mais une enquête rapide d’un de nos sympathisants ayant repéré une femme en tenue de bain islamique a vite révélé que les femmes musulmanes avaient le droit depuis longtemps de faire fi de cette disposition du règlement. Pour elles, les Bains ont même établi une liste des matières textiles autorisées pour les burkinis et autres tenues mahométanes.

Quand le scandale des passe-droits accordés aux musulmanes a été révélé par le blog de notre présidente et la page Facebook des Déburqadères, la directrice des Bains... Lire la suite

analyse

Journaliste béat

Ce jeudi 3 novembre, dans son émission matinale, Simon Matthey-Doret reçoit Saïda Keller-Messahli, à propos de la perquisition de la mosquée An'Nur de Winterthour et des appels au meurtre de musulmans non pratiquants lancés par son imam.

Sur le ton calme et modéré qui est le sien, Saïda Keller-Messahli dit que la Suisse a un problème avec ses mosquées en raison du fait que les autorités ont fermé les yeux trop longtemps. Celle de Genève est sous la coupe de l'Arabie saoudite. La Ligue musulmane mondiale promeut un islam rigoriste wahhabite-salafiste dans le monde entier, y compris en Suisse. La toute nouvelle "Organisation européenne des centres islamiques" est active dans la construction de mosquée clés en main, imam radical inclus.
Pour elle, le Conseil central islamique suisse connait parfaitement quels sont, parmi ses membres, ceux qui fomentent l'islam radical.
Rien de bien nouveau dans ces propos qui reflètent la réalité. Saluons le courage de Mme Keller-Messahli et félicitons-la. Par contre, l'attitude de Simon Mathey-Doret était tout simplement ahurissante. Embarrassé, comme s'il découvrait le problème, le journaliste a dit à deux reprises à son interlocutrice "Vos propos sont forts". Qu'est-ce à dire? Qu'il voulait jeter le doute sur ses propos? Qu'elle exagère? Attitude scandaleuse et inquiétante. 
Que conclure? Que M. Matthey-Doret comme beaucoup d'autres de nos compatriotes, roulent objectivement pour le radicalisme islamiste, cela au moment où, en Turquie, des journalistes sont emprisonnés, des journaux attaqués et la liberté d'expression mise en veilleuse au nom d'un fascisme vert.

J'aimerais qu'on m'explique...

Pour nos médias, la même personne est:
1 - en Irak: un méchant islamiste 
2 - en Syrie: un gentil rebelle 
3 - en Europe: un pauvre migrant.

(vu sur le Net)