Accueil

  

«La tolérance et l'apathie sont les dernières vertus d'une société mourante

                                                                    (Aristote)

 

Avis d'ASVI

Tuerie à la mosquée du Centre culturel islamique de Québec

Un massacre a eu lieu dans une mosquée du Québec. Il n’est pas question une minute de le justifier. Lire à ce sujet le blog canadien Brisonslemythe: La violence gratuite contre les musulmans est inacceptable.

L’auteur est un révolté du système et c’est un homme seul. Il est difficile de lui attribuer le «titre» de terroriste (les terroristes veulent terroriser par leur acte et soutiennent en général une organisation). Mais la récupération par les musulmans qui se présentent constamment comme des victimes, de même que par leurs porteurs de valises a commencé. Ce tueur-là n’aura pas droit à l’étiquette «déséquilibré».

On suggère que ceux qui combattent pour la laïcité, et se battent contre l’islamisation, le radicalisme et le terrorisme islamiques seraient les coupables. Vile exploitation de cette tragédie.

Les racistes, les populistes, les islamophobes… Quelle belle occasion de fondre sur les adversaires habituels! Ce Canadien, administrateur d'une page Facebook de soutien aux réfugiés, n’y manque pas dans le Huffington Post. Et de manière particulièrement vicieuse:

«C'était une personne qui publiait fréquemment des commentaires extrêmes sur les réseaux sociaux, dénigrant les réfugiés et le féminisme. Il ne s'agissait pas d'une haine aveugle, mais plutôt de cette nouvelle tendance identitaire, conservatrice et nationaliste, plus intolérante qu'haineuse».

… Mais pousse-au-crime quand même?

Et pourtant, le Canada a un besoin impératif de ces « populistes » pour contrer l’aide au suicide que lui apporte Justin Trudeau. Une femme peut déjà dans ce pays participer en niqab à sa cérémonie de naturalisation. Le Québec subit d’énormes pressions pour aménager déraisonnablement. Des sites remarquables tels que Poste de Veille, Point de Bascule (qui signale un ensemble d’articles sur le centre abritant cette mosquée), des militantes de la liberté telle Djemila Benhabib savent à quel point le combat est rude contre ce qui apparait parfois comme l’inexorable expansion d’une idéologie opposée à toutes nos valeurs.

Alexandre Bissonnette a tué six personnes, six hommes puisqu’il est entré dans l’espace privilégié qui leur est réservé. Pour une fois, la discrimination des femmes, qui n’ont pas autant de devoirs divins et sont reléguées aux étages, les a protégées.

Notre introverti, décrit le Huffington post, est un amateur de chasse et d’armes à feu, aux idées politiques de droite, soit pro-Israël (sic!), pro-Trump et anti-immigration. Un homme qui se serait radicalisé à l’occasion de la visite de Marine Le Pen au Canada en mars 2016!

Pour étouffer la critique de l’islam, tous les moyens sont bons, y compris la récupération et l’amalgame si souvent dénoncés.